Algorithme Google : c'est quoi ? à quoi ça sert ?

Qu’est-ce que l’algorithme Google ?

L’algorithme de Google est une série d’opérations de calcul systématique utilisées par le moteur de recherche pour déterminer la pertinence d’un site web dans les SERP (Page de résultats Google) pour une recherche donnée.

En d’autres termes, ce sont les critères que Google utilise pour déterminer le classement d’un site web dans les résultats de recherche.

Plus un site web respecte les exigences de qualité de l’algorithme, plus il a de chances d’apparaître parmi les premiers résultats de recherche, et donc d’obtenir plus de trafic et plus de clients potentiels.

À quoi sert l’algorithme de Google ?

La mission ultime de l’algorithme est de faciliter l’accès à des informations de qualité, c’est-à-dire d’aider les internautes à trouver ce qu’ils cherchent aussi facilement que possible.

Comme des millions de sites web sont en concurrence pour le trafic organique, il est nécessaire de les classer par pertinence en fonction des besoins des utilisateurs.

Les critères qui déterminent cette pertinence ont changé et évolué depuis 1999, date à laquelle le Page Rank a été breveté, et sont passés d’un niveau assez brut à un niveau si sophistiqué qu’ils peuvent maintenant être considérés comme l’une des intelligences artificielles les plus avancées.

Quel est son fonctionnement ?

Lorsqu’un utilisateur effectue une requête dans le moteur de recherche, Google active un processus qui prend des millisecondes pour afficher une page de résultats. Si nous voulons comprendre comment fonctionne cet algorithme élaboré, nous devons le diviser en 3 étapes différentes afin de l’expliquer correctement.

Crawling

Lors de cette première étape, bien que cela puisse ne pas sembler être le cas, Google analyse ou « crawle » des milliards de pages qui répondent à l’intention de recherche de l’utilisateur, en suivant des liens internes et externes ; tout cela tant que les propriétaires des pages autorisent ce googlebot à les parcourir.

Indexation

Ensuite, il distribue toutes les pages qui sont indexées en fonction des différents facteurs de positionnement et les contrôle progressivement. Ainsi, les SERP commencent à se former dans différentes paginations, en ordonnant les résultats selon ce que l’algorithme pense être la meilleure réponse à la requête de l’utilisateur.

L’algorithme est également chargé de rechercher toutes les variations possibles du mot-clé ou de la requête et les regroupe de manière sémantique, y compris les synonymes, les suggestions, les fautes d’orthographe, les singuliers, les pluriels, etc.

Nettoyage des spams

Enfin, Google filtre les résultats éventuels qui ne sont pas du goût de l’utilisateur, qui ne répondent pas à ce que l’utilisateur recherche, qui tentent d’induire en erreur ou qui peuvent être malveillants. Normalement, ce type de résultats apparaît dans des positions inaccessibles dans les pages, de sorte que l’utilisateur n’est pas susceptible de cliquer dessus ou directement l’algorithme ne les affiche pas.

Comme vous pouvez le voir, dans le souci d’offrir le meilleur service possible, Google prend soin de tous les détails et de toutes les possibilités de la recherche constante pour donner aux utilisateurs les réponses qu’ils méritent dans les requêtes qu’ils font dans le moteur de recherche.

Qu’est-ce que la mise à jour de l’algorithme Google ?

Les mises à jour sont des modifications et des améliorations que Google apporte au fil du temps pour améliorer les critères qui déterminent la pertinence d’un site et aussi pour éviter le soi-disant référencement Black Hat (techniques de référencement qui violent les politiques et les conditions d’utilisation du moteur de recherche).

Par exemple, avant la mise à jour de l’algorithme Panda, il était possible de positionner un site web en recourant au bourrage de mots-clés, c’est-à-dire en saturant le contenu d’un site web de centaines ou de milliers de mots-clés (dans le but de positionner le site web pour toutes ces recherches).

D’autre part, avant la mise à jour de Penguin, les propriétaires de sites web pouvaient facilement bénéficier de l’achat de liens sur d’autres sites, afin de « tricher » sur les algorithmes et d’obtenir un meilleur classement. Plus le nombre de liens reçus (ou de mentions sur d’autres sites web) est élevé, plus les algorithmes comprennent que notre site web a plus de reconnaissance et d’autorité.

La mise à jour du Hummingbird a permis à Google de faire des interprétations plus naturelles et plus efficaces de l’intention derrière chaque recherche, ce qui oblige les propriétaires de sites web à créer un contenu de meilleure qualité.

Pigeon augmente la qualité et la sécurité des recherches locales. Enfin, nous pouvons mentionner Google Owl, qui est un algorithme conçu pour identifier les subtilités qui indiquent qu’un contenu est de mauvaise qualité, plagié, offensant, avec de fausses nouvelles ou informations, etc.

En plus de ces mises à jour majeures, on estime que les algorithmes de Google changent, même légèrement, jusqu’à 500 fois par an et la plupart du temps sans avertissement. C’est ce qui fait du SEO une discipline si complexe et en constante évolution.

Un petit clic pour évaluer l'article
[Total : 0   Moyenne : 0/5]