Comment savoir si mon taux de rebond est bon ?

Lorsque vous commencez à expliquer un rapport Google Analytics, il est habituel de commencer par le rapport Audience. Bien qu’il ne s’agisse que de la partie émergée de l’iceberg, c’est un bon endroit pour expliquer les mesures essentielles de Google Analytics : taux de rebond, visiteurs uniques, durée de la visite, pages vues, etc.

Si vous avez déjà essayé d’expliquer ce rapport, vous aurez remarqué que, presque invariablement, tout le monde demande le taux de rebond. Les autres concepts sont facilement déduits et compris. Mais le taux de rebond n’est pas aussi clair.

La définition du taux de rebond donnée par Google est le pourcentage de sessions à page unique, c’est-à-dire les sessions où l’utilisateur a quitté votre site à la première page sans interagir avec lui.

Quel est le taux de rebond moyen ?

La plupart des sites Web enregistrent des taux de rebond compris entre 26 % et 70 %.

En règle générale, un taux de rebond compris entre 26 et 40 % est excellent. Une moyenne de 41 à 55 %.

Le taux de rebond d’un site moyen se situe très probablement entre 40 et 55 %. S’il est supérieur à 50 %, il est probablement temps d’identifier les segments d’utilisateurs ou le contenu qui augmentent le taux de rebond.

Un pourcentage de 56 à 70 % est supérieur à la moyenne, mais ne doit pas être alarmant selon le site Web.

Même un taux de rebond supérieur à 60 % n’est pas forcément mauvais. Tout dépend du site web.

Tout ce qui dépasse 70% peut être un signal d’alarme en dehors des blogs, des sites d’information, des sites d’événements, etc.

Un bon taux de rebond

Des taux de rebond entre 25 et 30 % seront probablement les plus bas que vous verrez si tout fonctionne correctement.

Tout ce qui est inférieur à 40 % et qui n’est pas le résultat d’une mauvaise configuration de Google Analytics est excellent, et constitue un indicateur d’un site bien construit et conçu qui répond aux attentes des utilisateurs.

D’autre part, un faible taux de rebond peut refléter un contenu peu dynamique sur le site, ce qui peut être bénéfique ou non.

Définissez votre propre taux de rebond moyen

Au lieu de vous préoccuper des taux de rebond des autres sites, fixez une moyenne pour votre site et essayez de l’améliorer sur les pages qui vous importent, par exemple vos pages de service.

Pour définir une base de référence appropriée, tenez compte de l’intention de l’utilisateur et de l’objectif du contenu.

Sur un site web qui parle d’événements, les visiteurs veulent généralement connaître la date, l’heure, le lieu, etc. Ils obtiennent l’information. Et ils partent.

Le taux de rebond sur ce site sera probablement supérieur à la moyenne, mais ce n’est pas grave, car les besoins de l’utilisateur sont satisfaits.

Dans une boutique en ligne, les visiteurs passeront probablement plus de temps à naviguer. Le taux de rebond devrait être plus faible.

Le fait qu’il augmente serait alarmant pour les sites e-commerce car si les visiteurs partent rapidement, vous avez probablement moins de ventes.

Taux de rebond sur les appareils mobiles

Tenez compte des dispositifs.

Il est normal que les utilisateurs de mobiles fassent élever le taux de rebond.

Il est donc normal qu’un site avec beaucoup de trafic provenant de ces appareils ait un taux de rebond plus élevé.

Les tablettes ne sont pas faciles à prévoir, elles ont parfois des taux de rebond plus élevés et parfois plus faibles.

En général, il faut s’attendre à ce que les taux de rebond sur mobile soient de 10 à 20 % plus élevés que sur ordinateur.

Causes possibles d’une mauvaise évaluation du taux de rebond

Un taux de rebond inférieur à 20 % ou supérieur à 90 % est généralement un mauvais signe. Dans le premier cas, il pourrait s’agir d’un problème lié à la configuration de Google Analytics, dans le second, d’un problème lié au site.

Quelques causes possibles :

  • Duplication du code Analytics.
  • Un suivi des événements mal mis en œuvre
  • Applications tierces qui interfèrent
  • Moins de 20 % est peu probable. 20 à 25 %, c’est possible, mais n’en faites pas trop avant d’avoir étudié ce qui est bon.

Lorsque plus de 75 % des utilisateurs ne rebondissent pas, il est très probable qu’il y ait un problème avec les analyses.

Cela peut également se produire parce que le site web est construit de manière à obliger les utilisateurs à effectuer au moins une action avant de partir, par exemple : un formulaire que l’utilisateur doit remplir avant d’accéder à la page d’accueil.

Le taux de rebond est généralement considéré comme un moyen rapide de mesurer le degré d’engagement des utilisateurs, et ces types de formulaires font exactement le contraire.

Un petit clic pour évaluer l'article
[Total : 0   Moyenne : 0/5]