Comment créer une boutique en ligne ?

Vous envisagez de créer une boutique en ligne mais vous n’osez pas à cause de l’investissement que cela peut impliquer ?

Vous voulez commencer à gagner de l’argent sur Internet par vous-même et vous voulez y travailler dur ?

Vous ne savez toujours pas comment créer une boutique en ligne ?

Il est aujourd’hui possible de vendre des produits au monde entier sur internet. Il est également possible de créer une boutique en ligne sans aucune connaissance informatique avec Shopify.

Les grossistes ou dropshippers peuvent expédier leurs produits directement à vos clients.

Avoir un business plan orienté e-commerce

Bien qu’il n’existe pas de méthode unique pour élaborer un plan d’affaires, si l’on pense au commerce électronique, il est essentiel de prendre en compte ces 8 points :

  • Production : tout d’abord, il faut définir quels produits ou services vous allez commercialiser et quel sera votre modèle économique (production propre, achat en gros ou dropshipping, par exemple). Vous devrez également décider si vous allez vendre à un seul type de client ou à plusieurs (vente en gros et/ou au détail).
  • Sources de revenus : à ce stade, vous devrez préciser quelles seront vos sources de revenus, quelle marge bénéficiaire vous comptez obtenir et faire une estimation de vos bénéfices. Vous devrez tenir compte du caractère saisonnier de votre activité pour faire cette projection.
  • Coûts : il est également nécessaire que vous fassiez une analyse détaillée des coûts fixes et variables associés à votre activité, depuis les coûts de fabrication des produits, la mise en œuvre, les commissions pour l’utilisation des plateformes et des moyens de paiement, le processus logistique, l’équipe de travail, jusqu’à la publicité, les taxes et les services que vous engagez, entre autres.
  • Marché : il s’agit ici de définir dans quel secteur d’activité s’inscrit votre entreprise et ses caractéristiques, c’est-à-dire comment ce marché est formé, qui sont les principaux concurrents, quelles sont les particularités du public cible, entre autres points. Plus cette analyse est approfondie, meilleurs seront les résultats que vous obtiendrez lors de la planification de votre plan d’affaires.
  • Fonctionnement : il est essentiel que vous élaboriez votre stratégie de prix et de stock avec beaucoup d’attention. Cela inclut, entre autres, la manière dont vos processus d’exécution seront réalisés ainsi que la logistique de votre commerce électronique (stockage, distribution et livraison). Vous devrez également définir les méthodes de paiement que vous allez proposer dans votre boutique en ligne.
  • Équipe : la création de la bonne équipe est essentielle dans toute entreprise. Si vous avez déjà une entreprise en activité, vous devrez définir si vous allez embaucher du nouveau personnel ou si vous allez former les employés actuels et redistribuer leurs tâches.
  • Partenaires : vous devrez également identifier qui seront vos partenaires stratégiques dans l’entreprise. Avec quels fournisseurs vous allez travailler et à qui vous allez déléguer toutes les tâches que vous ne pouvez pas accomplir avec votre propre équipe.
  • Marketing : nous vous conseillons d’envisager un plan marketing dans votre plan d’affaires. En d’autres termes, réfléchissez aux stratégies et aux actions que vous allez mener en utilisant les différents outils de marketing et de publicité pour dynamiser votre entreprise.

Choix de la niche et des produits à vendre

Il s’agit d’une étape importante qui détermine l’avenir de votre entreprise.

En général, vous pouvez choisir entre deux voies : vendre un produit populaire ou vendre un produit impopulaire/nouveau. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients.

Si vous choisissez de vendre un produit populaire, vous n’aurez pas à passer du temps à le promouvoir, mais vous devrez vous battre sur les moteurs de recherche, car la concurrence dans les niches populaires est vraiment féroce. Avec tout cela, vous pouvez toujours choisir une niche moins concurrentielle.

Être le premier à vendre un nouveau produit n’est pas une voie facile, mais cela vous permet d’éviter la concurrence. D’autre part, cette option nécessite un investissement important dans la promotion et la popularisation du produit.

Si vous avez des doutes, utilisez Google Trends pour analyser les statistiques sur les tendances de recherche sur Google.

Définissez votre cible et résolvez ses problèmes

La cible, dans le langage publicitaire et commercial, fait référence au profil du client type, à qui nous adressons notre communication commerciale et à qui nous essayons de vendre nos produits ou services.

Cette représentation de notre client idéal nous aide à vendre car elle nous permet de mieux comprendre les besoins de votre audience. Et plus vous comprenez le problème de vos clients potentiels, plus vous êtes en mesure de le résoudre.

Vous pourrez vous adresser à eux sur une base individuelle, en montrant clairement que vous comprenez leurs problèmes et que vous leur proposez une solution.

Vous devez en tenir compte lorsque vous rédigez le produit que vous voulez vendre, car vous devez mettre en évidence ses avantages en fonction de ce qui intéresse le plus votre client potentiel.

Vous devez penser comme votre cible, parler comme votre cible et montrer un intérêt pour les mêmes choses que votre cible.

Étudiez la concurrence

C’est important pour vous de voir ce qu’ils font, comment ils le font et avec toutes ces informations, voir comment vous pouvez vous distinguer.

Le bon côté des choses, c’est que la concurrence peut être le propulseur de grandes idées, car elle vous oblige à réfléchir et à aller plus loin pour rendre votre boutique en ligne toujours plus performante.

Étudiez à la fois la concurrence directe (c’est-à-dire ceux qui vendent la même chose que vous) et la concurrence indirecte (ils peuvent vous enlever des clients en proposant des produits de substitution ou des alternatives).

Et concentrez-vous sur la valeur ajoutée plutôt que sur la baisse des prix. Pour ce faire, vous devez savoir quelle est votre proposition de valeur : ce qui vous différencie de vos concurrents, vos caractéristiques, votre vision, etc.

Mais non seulement vous devez savoir quelle valeur vous offrez, mais vous devez aussi l’exprimer de manière simple et directe, afin que l’utilisateur puisse la comprendre d’emblée et l’assimiler rapidement. Pensez toujours du point de vue de votre client potentiel.

Choisissez un nom de domaine pour sa boutique en ligne

Le choix d’un bon nom de domaine est essentiel pour une boutique en ligne.

Tant le nom que le domaine doivent être faciles à retenir et à écrire, ils doivent être aussi courts que possible et, si possible, descriptifs.

Dans le cas du domaine, s’il contient également certains de nos mots-clés, cela nous aidera à nous positionner dans les moteurs de recherche pour ces termes.

Choisir un bon hébergeur

Cherchez une entreprise qui vous offre un hébergement de qualité et garanti.

La rapidité de votre boutique en ligne est essentielle, tant pour les utilisateurs que pour le positionnement dans les moteurs de recherche.

Une page lente fait que vos utilisateurs se lassent d’attendre et abandonnent la page, alors qu’avec Google, vos résultats avec les Core Web Vitals ne seront pas optimisés.

Assurez-vous donc que votre société d’hébergement vous garantit un espace suffisant pour votre boutique en ligne et une bonne vitesse de connexion.

En faisant appel à un bon service d’hébergement, vous éviterez également les pannes de serveur inutiles et vous pourrez disposer de votre boutique 24 heures sur 24, 365 jours par an.

Choisir un fournisseur fiable

Un grossiste pour le dropshipping enverra le produit à votre place, en ajoutant au paquet votre propre facture si vous le souhaitez.

De cette manière, le client est également satisfait et vous évitez d’avoir à investir dans le stock de produits, ou de vous soucier de la logistique.

Bien sûr, en règle générale, les marges ne seront pas aussi importantes que si nous achetions d’abord les produits, mais pour ouvrir une entreprise de commerce électronique, commencer à avoir des clients et voir comment tout fonctionne est vu comme une solution idéale pour ceux qui ne peuvent pas investir dans une grande quantité de produits.

Il existe de nombreux grossistes, assurez-vous d’en choisir un avec des garanties, faites des tests avant de vendre directement à vos clients, et ayez-en d’autres sélectionnés au cas où vous devriez changer.

Utilisez un bon CMS spécialisé pour le commerce électronique

Comme nous l’avons mentionné dans la section sur l’hébergement, si vous souhaitez vendre sans vous soucier des aspects techniques, il est préférable d’utiliser un service de boutique en ligne comme Shopify, surtout si vous débutez.

De nos jours, il existe de nombreux CMS pour le commerce électronique totalement gratuits et totalement fiables tels que Woocommerce ou Prestashop.

En outre, comme il s’agit d’outils à code source ouvert et qu’ils sont connus d’un grand nombre de professionnels, vous pourrez trouver de la documentation pour vous former et vous aider

Sans vouloir étendre ou entrer dans des comparatifs, pour un projet ou une boutique sans trop de complexités, Woocommerce est une bonne altenative, principalement pour sa facilité d’utilisation, mais aussi pour sa « légèreté », son bon positionnement naturel et beaucoup d’options facilement configurables.

Les autres CMS également qu’on peut citer :

  • Magento
  • Oscommerce,
  • Zencart,
  • Drupal Ecommerce

Tous permettent de sélectionner différents modèles de conception, gratuits ou payants, qui couvriront tous vos besoins.

Choisissez un modèle au design attrayant, utilisable et léger pour un chargement rapide des pages.

Lorsque vous choisissez un hébergement, assurez-vous que le CMS que vous avez choisi est préinstallé, de sorte que l’installation sera automatique et facile.

Ayez une architecture claire pour votre site e-commerce

Il est important que l’utilisateur ne se perde pas au cours de sa navigation.

Par conséquent, l’une des principales choses que vous devez garder à l’esprit est la façon dont vos clients naviguent dans votre boutique en ligne.

Et le moyen de le savoir est d’utiliser des cartes thermiques par exemple avecdes outils tels que Hotjar ou Crazyegg. Vous verrez très certainement les zones de clics représentés par des points chauds ou froids.

C’est pourquoi il est important, qu’il s’agisse de la page d’accueil ou de la fiche produit, de placer les informations les plus attrayantes dans les zones sur lesquelles l’œil de l’utilisateur se déplace.

Personnalisez vos produits

De nombreux grossistes fournissent aux boutiques en ligne leurs catalogues de produits dans des formats qui peuvent être téléchargés automatiquement dans votre boutique, ce qui vous permet d’afficher tous les produits en un rien de temps.

Ce n’est pas une mauvaise idée pour commencer, mais il est essentiel de personnaliser tous les textes des fiches-produits..

À long terme, les seuls produits qui seront positionnés correctement seront ceux dont la description sera optimisée au niveau SEO.

Soignez les détails comme les photos, le bouton ajouter au panier…

Ajoutez plusieurs méthodes de paiement

Il est essentiel de proposer un certain nombre de modes de paiement dans votre boutique en ligne. Si vous pouvez en proposer 4, c’est mieux que 3.

Vous pouvez ajouter des passerelles de paiement avec différentes banques mais si cela vous semble trop compliqué, soit à cause des banques, soit à cause des limitations techniques lors de l’intégration de la passerelle de paiement (la mise en œuvre est quelque peu compliquée et nécessite des connaissances en PHP), il existe des solutions alternatives de paiement telles que la passerelle intégrée de Paypal.

Paypal nous offre une passerelle de paiement qui nous permettra de facturer vos clients par carte. Son « installation » est extrêmement simple.

En somme, c’est une très bonne façon d’offrir dès le départ ce mode de paiement si demandé.

Créez un blog pour montrer votre expertise

Il y a des cas où il est pratiquement impossible ou compliqué de faire de longues descriptions ou de fournir un contenu de valeur sur des fiches produits. Dans ces cas, il est essentiel de créer un blog pour attirer un trafic qualifié vers sa boutique.

Créez un blog qui parle de vos produits, votre secteur et de tout ce qui l’entoure, et qui sert également à promouvoir nos produits d’une manière ou d’une autre, directement ou indirectement.

Petit à petit, vous vous positionnerez par les sujets traités dans les articles et cela vous apportera un trafic de qualité prêt à acheter vos produits.

Avoir un statut juridique pour la vente de produits

Légalement, vous ne pouvez pas vendre de produits, sauf si vous le faites en tant que auto-entrepreneur ou en tant qu’entreprise.

En outre, dans la plupart des cas, il est conseillé de créer une société à responsabilité limitée, notamment pour la question de la responsabilité civile.

La création d’une société anonyme est un processus qui, bien que nous puissions le faire nous-mêmes, il est probable que nous décidions de le confier à une agence.

Assurez-vous que vous avez tous les papiers en règle, souscrivez une assurance et respectez toutes les lois en vigueur avant de vous lancer dans l’aventure, une amende ou une sanction financière pour ne pas avoir agi correctement pourrait faire disparaître votre entreprise et votre projet.

Intégration d’informations juridiques obligatoires

Une boutique en ligne est soumise à un certain nombre de questions juridiques qui doivent être respectées, entre autres :

  • Règlement général sur la protection des données de l’Union européenne.
  • Politique decookies
  • Conditions générales des ventes
  • Mentions légales

Le non-respect de ces règles peut entraîner une amende considérable ou des sanctions pénales.

Ne copiez pas les textes juridiques d’autres boutiques en ligne, ils peuvent être dépassés et vous ne le savez pas.

Faites appel à des avocats experts en nouvelles technologies pour vous assurer que vous êtes en conformité avec la loi.

Un petit clic pour évaluer l'article