Conversion Rate Optimization : définition et mise en place

Conversion Rate Optimization : définition et mise en place

Si vous vous êtes déjà demandé ce qu’est le CRO ou le conversion Rate Optimization (optimisation des taux de conversion), vous êtes au bon endroit !

Non seulement nous ferons la lumière sur le concept, mais nous parlerons aussi de ses phases, des meilleures techniques pour l’améliorer et des raisons pour lesquelles le CRO est un must pour vendre plus.

Qu’est ce que le Conversion Rate Optimization ?

CRO signifie Conversion Rate Optimization (optimisation du taux de conversion).

Le CRO est un ensemble de techniques visant à améliorer la performance d’un site web par rapport à son taux de conversion en ventes.

Comme vous le savez, le taux de conversion est très, très important.

En fait, j’oserais dire que c’est l’un des facteurs les plus importants (si ce n’est le plus important) d’un site.

C’est pourquoi nous allons aujourd’hui approfondir le CRO et la façon dont il peut vous aider à augmenter considérablement vos résultats sur Internet.

Pourquoi vous avez besoin de l’optimisation du taux de conversion pour stimuler vos ventes

La CRO s’attache à orienter tous les efforts vers l’optimisation d’un site web afin d’améliorer la conversion du site.

Il nous aide à nous assurer que le trafic qui arrive sur le site web finit par faire ce que nous voulons qu’il fasse.

Autrement dit, il peut être utile de transformer le trafic en demandes d’informations, demandes de devis, commandes, dons, pistes ou tout ce qui a un rapport direct avec le bénéfice.

Pour mieux comprendre ce qu’est le CRO, il suffit de donner un exemple très simple :

Imaginez que vous avez un site de commerce électronique qui reçoit plus de 1 000 visites par jour, mais qui ne reçoit aucun achat.

Eh bien, disons que ce n’est pas normal !!

Tous les sites web qui ne se convertissent pas et, dans le cas d’une boutique en ligne, quand je dis conversion, je veux dire vente, font un grand effort qui ne génère pas de résultats optimaux!

Et voici le CRO qui vient renverser la situation.

Dans ce cas, le CRO analyserait ce qui vous empêche de convertir les visites et vous aiderait à déterminer ce qu’il faut faire pour que les utilisateurs, une fois qu’ils auront accédé à votre commerce électronique, achètent.

Être, exister, vendre

Je suis sûr que vous avez entendu plus d’une fois la phrase « si vous n’êtes pas sur Internet, vous n’existez pas ».

Eh bien, c’est de l’histoire ancienne, car le référencement a évolué pour devenir « si vous n’êtes pas trouvé sur Internet, vous n’existez pas ». Ou encore la meilleure place pour cacher quelque choses est la deuxième page de Google!

Mais ce n’est pas tout, aider les entreprises à se trouver dans le monde géant en ligne ne résout pas tout, car mon ami, « si tu ne te convertis pas, tu n’existes pas ».

C’est là que le CRO entre en jeu !

L’optimisation du taux de conversion vous aide à convertir. Mais pas seulement pour en vendre plus. Dans certains cas, vous pouvez avoir d’autres objectifs que la vente et avoir besoin d’autres types de conversion, comme l’obtention de prospects.

En tout état de cause, la CRO entend que le taux de conversion augmente même si le trafic reste le même.

C’est une chose que le SEO ne peut pas réaliser seul.

Imaginez que sur 100 visites que vous recevez, une seule s’abonne à votre site web et que votre taux de conversion est donc de 1 %.

Dans ce cas, si vous souhaitez convertir davantage, deux possibilités s’offrent à vous : augmenter votre trafic ou améliorer votre taux de conversion par l’intermédiaire des CRO.

Phases du Conversion Rate Optimization

Le CRO consiste à améliorer votre site web afin de convertir davantage de visiteurs en clients.

Et cela implique d’apporter des changements pour offrir une meilleure expérience à l’utilisateur qui le rendra plus enclin à acheter chez vous.

Bien ! Pour ce faire, vous devez suivre une série d’étapes ou de phases indispensables :

  • Analyse de la situation : dans le cadre du CRO, comme dans toute stratégie de marketing numérique, il est fondamental de commencer par une analyse exhaustive de la situation pour savoir quel est le point de départ.
  • Définition des objectifs : une fois que nous savons d’où nous partons, nous devons déterminer où nous allons. Nous devons nous fixer des objectifs clairs, bien définis et réalistes pour pouvoir proposer la manière dont nous allons le faire.
  • Définir la stratégie : il est maintenant temps d’identifier comment nous allons convertir davantage. Nous devons établir quelles actions vont être menées, avec quelles ressources et par quels moyens.
  • Mise en œuvre de la stratégie : avec tout ce qui est prévu pour notre stratégie CRO, il est temps de se mettre au travail et d’exécuter toutes les actions en temps utile.
  • Analyse des résultats : le processus se termine comme il commence. C’est quelque chose de cyclique qui ne se termine jamais. Une fois la stratégie mise en œuvre, il est temps de mesurer et d’analyser à nouveau le degré de réalisation des objectifs fixés et les raisons pour lesquelles ils ont été atteints.
  • Sur la base des conclusions tirées, la roue du CRO se remet à tourner. Il faut donc définir de nouveaux objectifs et apporter les améliorations nécessaires pour optimiser les résultats.

Techniques pour améliorer le CRO

Le CRO vous aide à obtenir plus sans dépenser plus.

Il vous permet d’obtenir plus et de meilleurs résultats avec le même budget. Son but est de persuader le plus grand nombre possible d’utilisateurs d’exécuter l’action ou les actions que vous vous êtes fixées comme objectifs.

Ça a l’air bien, n’est-ce pas ?

Elle sera encore plus belle si vous faites ce qui suit :

  • Créer des landing pages qui vous aident à gagner des conversions : concevez des pages de renvoi pour une cible spécifique, qu’il s’agisse de convertir des visiteurs en prospects ou en clients.
  • Utilisez le test A/B pour optimiser les résultats : cette technique consiste à modifier un seul élément de votre processus d’atterrissage (CTA, copie, etc.) ou d’achat (couleur du bouton « achat final », etc.) et à le lancer sur un petit échantillon pour voir si les résultats sont améliorés. Grâce à ces informations, vous pouvez appliquer les modifications nécessaires à la version finale pour obtenir plus de ventes. Vous pouvez commencer avec Google Optimize.
  • Utilisez les cartes thermiques pour mieux connaître les intérêts de votre client potentiel : cet outil vous aidera à savoir exactement ce que l’utilisateur voit et où il clique le plus. Quelque chose de vraiment utile pour détecter quel contenu et quelle structure sont les plus appropriés pour persuader vers la conversion. Il existe de nombreuses plateformes de ce type, comme Hotjar.
  • Pariez sur les vidéos de navigation pour en savoir encore plus sur les utilisateurs : elles sont très efficaces pour découvrir ce que fait exactement l’utilisateur sur le site, où et comment il navigue. Et cela est essentiel pour pouvoir détecter les difficultés qu’ils rencontrent en surfant et qui les empêchent d’atteindre l’objectif qu’ils se sont fixé, qu’il s’agisse ou non d’une vente.

Et n’oubliez pas que chacune de ses phases doit être répétée périodiquement pour continuer à améliorer le taux de conversion.

Un petit clic pour évaluer l'article
[Total : 0   Moyenne : 0/5]